Amiga 2000.
Amiga 2000.

Un deuxième disque dur dans mon A2000

L’Amiga 2000 est très imposant. On peut en effet y mettre beaucoup de cartes d’extension, deux lecteurs de disquettes et un cédérom. Pourtant, rien n’est vraiment prévu pour y mettre un disque dur: soit il est fixé sur une carte contrôleur, soit il faut sacrifier le cédérom ou un lecteur de disquettes.

Pour ajouter un second disque dur nécessaire et dédié à ma Golden Gate, j’ai du opter pour une solution maison et astucieuse. En effet, j’ai profité d’un port ZORRO 2, libre et inutilisable car dans le prolongement d’un port ISA occupé par une carte graphique à cette norme, pour y loger ce disque dur dédié, fixé sur une pseudo carte d’extension inséré dans ce port ZORRO 2.

Vue du dessus du disque dur fixé à sa carte.
Vue du dessus du disque dur fixé à sa carte.
Vue arrière de la carte du disque dur.
Vue arrière de la carte du disque dur.

Ainsi fixé, le disque dur tire son alimentation du connecteur ZORRO2 ce qui ne nécessite aucun câble supplémentaire. Il faut évidemment veiller à ce que l’alimentation nécessaire au disque dur choisi ne dépasse pas les spécifications du bus.

Gros plan sur l'alimentation du disque dur.
Gros plan sur l’alimentation du disque dur.

Dans l’amiga 2000, ce second disque dur s’intègre parfaitement et il y a suffisamment d’espace pour qu’il soit aéré convenablement.

Disque dur une fois installé dans l'Amiga 2000.
Disque dur une fois installé dans l’Amiga 2000.

Avec les technologies actuelles, plutôt que d’utiliser un disque dur encombrant, j’aurai très certainement opté pour un adaptateur IDE vers SD card, en m’étant assuré au préalable de sa compatibilité avec la Golden Gate.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *